Sapa

Sapa en photos

Présentation de Sapa

Sapa, la reine des montagnes est située dans le nord-ouest du Vietnam, à 350 km d’Hanoi, au cœur d’un superbe massif montagneux s’étirant jusqu’à la frontière de la Chine et du Laos.

Sapa est la destination par excellence du Nord Vietnam, la porte d’entrée dans le monde mystérieux des minorités culturelles et des paysages mythiques. Un spectaculaire décor de terrasses de riz en cascade encercle Sapa. Les montagnes environnantes sont le plus souvent plongées dans une brume s’enroulant autour des sommets, n’offrant que sporadiquement un aperçu de ce que peut être la région par temps clair. Les vallées et villages environnants sont des terres d’accueil pour des tribus Montagnards venues à Sapa pour commercer.

Les guerres et conflits successifs au Vietnam n’ont pas épargné cet ancien village de montagne construit en 1922. Les vestiges d’anciens hôtels construits par les français témoignent de l’oubli dans lequel la ville est peu à peu tombé. Le regain touristique donné à Sapa une seconde vie. Les routes ont été améliorées, les rues se sont vues attribuer de nouveaux noms, de nombreux hôtels ont vu le jour, l’électricité est apparue et la nourriture s’est significativement améliorée. Malheureusement, la construction massive d’hôtels toujours en proie à une meilleure vue a peu à peu dénaturé le paysage.

La ville de Sapa est perchée à une altitude de 1600m. Elle bénéficie donc de températures modérées tout au long de l’année avec une moyenne annuelle de 15ºC à 18ºC. L’hiver à Sapa est froid : il apporte souvent neige, brouillard et crachin. N’oubliez pas vos vêtements chauds! Ce climat tempéré n’a pas seulement ses inconvénients. La région est tres riche en arbres fruitiers comme les pêchers et les pruniers, et en jardins ou les locaux cultivent toutes sortes d’herbes médicinales. La saison sèche à Sapa se déroule de Janvier à Juin, Janvier et Février étant les mois de l’année les plus brumeux. La meilleure saison se situe entre Mars et Mai. L’été est chaud malgré la pluie qui s’abat sur la région.

Sapa ne serait pas Sapa sans ses communautés H’mong et Dzao, les plus larges ethnies de la région. Les Dzao sont reconnaissables parmi tous avec leurs costumes traditionnels et leur coiffe rouge qui contrastent avec le récent boom économique. Les H’mong sont les plus nombreux et les plus fins négociants. Au premier abord, le temps semble s’être arrêté aux portes de leurs villages. La plupart des villageois possèdent néanmoins un téléphone portable et une adresse email. La plupart des Montagnards ont très peu d’éducation et sont même illettré. La jeune génération a en revanche une bonne maitrise de l’anglais, et du français.

Sapa et ses rizières en terrasses, ses minorités dont les traditions et modes de vies sont encore bien préservés confèrent à ce site site un attrait tout à fait exceptionnel.

Sapa : visites alentours

Sapa : tous nos circuit​s